Le rôle du traitement et de la finition dans la durabilité d’une fenêtre en bois

3 Juin 2024

Les fenêtres en bois ont un charme indéniable et apportent une touche chaleureuse et naturelle aux habitations. Toutefois, pour garantir leur longévité et leur résistance aux intempéries, un traitement et une finition appropriés sont indispensables. Dans cet article, nous explorerons les différents aspects de ces traitements et leur importance pour assurer la durabilité des fenêtres en bois.

La protection des fenêtres en bois contre les rayons UV et les dégradations chimiques

La finition des fenêtres en bois joue un rôle essentiel dans la protection contre les rayons ultraviolets (UV) du soleil, qui peuvent provoquer une décomposition photochimique du bois. Les rayons UV, notamment les UV-B, sont particulièrement nocifs car ils pénètrent la surface du bois, causant des changements chimiques qui affaiblissent les fibres du bois et altèrent sa couleur et sa texture.

Les mécanismes de protection contre les UV

Les produits de finition transparents, tels que les lasures et les vernis, sont souvent formulés avec des pigments et des additifs spécifiques qui absorbent ou réfléchissent les rayons UV, réduisant ainsi leur impact sur le bois. La protection offerte par ces produits dépend de plusieurs facteurs techniques :

  1. La pigmentation et la formulation : Les pigments utilisés dans les produits de finition jouent un rôle déterminant  en absorbant les rayons UV. Les pigments organiques et inorganiques sont couramment utilisés pour cette fonction. Les pigments inorganiques, comme les oxydes de fer, sont particulièrement efficaces car ils sont stables sous l’exposition aux UV et ne se dégradent pas facilement ;
  2. L’épaisseur de la couche de finition : Une couche de finition plus épaisse offre une meilleure protection contre les UV, car elle forme une barrière plus solide entre les rayons du soleil et le bois. Les produits de finition sont généralement appliqués en plusieurs couches pour atteindre l’épaisseur souhaitée. Par exemple, une lasure peut nécessiter trois couches pour offrir une protection optimale ;
  3. Les additifs stabilisateurs d’UV : Certains produits de finition contiennent des stabilisateurs d’UV qui prolongent la durée de vie du revêtement en empêchant la dégradation des polymères sous l’effet des UV. Ces additifs absorbent les rayons UV et dissipent l’énergie sous forme de chaleur inoffensive, protégeant ainsi la matrice du revêtement.

L’importance des teintes et des couleurs

La couleur de la finition a également un impact significatif sur la protection contre les UV. Les teintes claires, telles que le chêne clair et le teck, sont recommandées pour les éléments fortement exposés au soleil. Ces teintes reflètent davantage de lumière solaire, réduisant ainsi l’absorption de chaleur et minimisant les risques de fissuration et de déformation du bois.

l'impact des uv sur les fenêtres en bois

Il est possible de protéger ses fenêtres en bois des effets des UV du soleil

L’élasticité et la flexibilité des finitions

Outre la protection contre les UV, la finition doit être suffisamment élastique pour accompagner les mouvements naturels du bois, qui se dilate et se contracte en réponse aux variations de température et d’humidité. Les finitions filmogènes, telles que les peintures et les vernis, doivent avoir une certaine flexibilité pour éviter la formation de fissures.

  1. Les composés polymériques : Les finitions à base de résines acryliques, alkydes ou polyuréthanes sont couramment utilisées en raison de leur élasticité et de leur adhérence au bois. Ces résines forment des films flexibles qui peuvent suivre les mouvements du bois sans se fissurer ;
  2. L’épaisseur des couches et l’application : L’application correcte des couches de finition est essentielle. Une couche trop fine peut ne pas offrir une protection suffisante, tandis qu’une couche trop épaisse peut se fissurer sous l’effet des tensions internes. L’application par pulvérisation, souvent utilisée pour les produits à base d’eau, permet de contrôler précisément l’épaisseur des couches.

Le choix des produits et techniques d’application

Le choix des produits de finition et les techniques d’application sont déterminants pour assurer une protection durable contre les UV et les dégradations chimiques. Voici quelques recommandations techniques en la matière :

  1. Les produits en phase aqueuse vs. produits en phase solvant : Les produits en phase aqueuse sont souvent préférés pour leur faible impact environnemental et leur facilité de nettoyage. Ils offrent également une bonne adhérence et une élasticité suffisante. Les produits en phase solvant, bien que plus résistants aux intempéries, peuvent être moins flexibles et nécessitent des précautions lors de leur application ;
  2. Les techniques d’application : La pulvérisation permet une application uniforme et contrôlée des produits de finition, ce qui est essentiel pour atteindre l’épaisseur de couche optimale. Le brossage, bien que moins précis, peut être utilisé pour les zones difficiles d’accès et les finitions plus détaillées.

La régulation de l’humidité et protection contre les intempéries des fenêtres en bois

Le bois est un matériau vivant qui réagit constamment aux variations d’humidité et de température de son environnement. Sans une protection adéquate, le bois peut gonfler, se contracter, se fissurer et même pourrir. C’est pourquoi l’application de finitions de qualité est essentielle pour garantir la longévité et la robustesse des fenêtres en bois.

Les mécanismes de régulation de l’humidité

Les produits de finition agissent comme une barrière physique contre l’humidité. Ils protègent le bois des précipitations, de l’humidité relative de l’air et des vents desséchants, limitant ainsi les fluctuations de l’humidité dans le bois pour en faire un réel avantage à la manière des volets roulants. Voici donc quelques aspects techniques importants :

  1. La barrière contre les précipitations : Les finitions créent une couche imperméable à l’eau qui empêche l’infiltration de l’eau de pluie dans le bois. Les produits filmogènes, comme les peintures et les vernis, forment une barrière continue et solide qui empêche la pénétration de l’eau ;
  2. Le contrôle de l’humidité relative : Les finitions non filmogènes, comme les lasures, permettent au bois de respirer tout en le protégeant contre l’humidité. Elles régulent l’humidité en permettant à la vapeur d’eau de s’échapper du bois, ce qui est fondamental pour éviter la condensation et l’accumulation d’humidité à l’intérieur du bois ;
  3. La protection contre les vents desséchants : Les vents desséchants peuvent provoquer un dessèchement rapide du bois, entraînant des fissures et des déformations. Les finitions élastiques permettent de maintenir l’humidité équilibrée dans le bois, réduisant ainsi les effets des vents desséchants.

L’importance de la perméabilité et de l’élasticité des fenêtres en bois

La perméabilité et l’élasticité des produits de finition sont des caractéristiques techniques essentielles pour la protection du bois.

  1. La perméabilité à la vapeur : Les finitions perméables permettent l’évacuation de l’humidité accumulée dans le bois, tout en empêchant son intrusion excessive. Cela aide à maintenir le taux d’humidité du bois en dessous de 20 %, seuil au-delà duquel le bois devient vulnérable aux attaques fongiques et à la dégradation biologique. Les lasures, par exemple, offrent une bonne perméabilité à la vapeur d’eau, ce qui est essentiel pour éviter la pourriture ;
  2. L’élasticité des finitions : Les finitions doivent être suffisamment élastiques pour suivre les mouvements du bois sans se fissurer. Les produits à base de résines acryliques ou polyuréthanes sont souvent utilisés pour leur capacité à s’adapter aux variations dimensionnelles du bois. Une finition élastique empêche la formation de fissures microscopiques qui pourraient permettre l’infiltration de l’eau.

Le traitement préventif et l’entretien régulier des fenêtres bois

L’accumulation d’humidité à long terme doit être évitée pour prévenir la prolifération de champignons xylophages et d’autres agents de dégradation biologique. Voici quelques recommandations techniques pour le traitement préventif et l’entretien :

  1. Le traitement préventif : Avant l’application de la finition, il est souvent recommandé de traiter le bois avec des produits fongicides et insecticides pour protéger contre les attaques biologiques. Ces traitements préventifs pénètrent le bois et offrent une protection durable ;
  2. L’application de couches de fond : Une première couche de fond appliquée en atelier offre une protection initiale contre les intempéries et facilite l’adhérence des couches suivantes. Cette couche de fond doit être compatible avec les couches de finition pour assurer une protection optimale ;
  3. L’entretien régulier (évidemment) : Les finitions doivent être entretenues régulièrement pour maintenir leur efficacité. L’entretien comprend le nettoyage, le ponçage léger et l’application de nouvelles couches de finition selon les recommandations du fabricant. Un entretien mal effectué peut compromettre la protection du bois et réduire sa durabilité.

Le choix des produits de finition pour fenêtres bois

Le choix des produits de finition est déterminant pour assurer une protection efficace contre l’humidité et les intempéries (bien entendu pour l’extérieur mais aussi pour l’intérieur si vous êtes dans une salle de bain ou une cuisine par exemple). Les produits peuvent être classés en fonction de leur formulation, de leur application et de leurs propriétés techniques :

  1. la formulation des produits : Les produits à base d’eau sont souvent préférés pour leur faible impact environnemental et leur facilité d’application. Ils offrent une bonne protection contre l’humidité tout en permettant au bois de respirer. Les produits à base de solvants sont également utilisés pour leur durabilité et leur résistance aux intempéries, bien qu’ils nécessitent des précautions particulières lors de leur application ;
  2. L’application technique : Les techniques d’application, telles que la pulvérisation, permettent de contrôler précisément l’épaisseur des couches et d’assurer une couverture uniforme. Le brossage et le roulage peuvent également être utilisés, notamment pour les zones difficiles d’accès ou les détails fins ;
  3. Les propriétés techniques : Les produits de finition doivent offrir une protection contre les rayons UV, être perméables à la vapeur d’eau et suffisamment élastiques pour suivre les mouvements du bois. Les produits de finition combinant ces propriétés assurent une protection complète et durable des fenêtres en bois.

 

L’amélioration de la stabilité dimensionnelle et de l’étanchéité des fenêtres en bois

Les produits de finition permettent l’amélioration de la stabilité dimensionnelle des fenêtres en bois. Le bois est un matériau hygroscopique, ce qui signifie qu’il absorbe et libère de l’humidité en fonction des conditions environnementales. Ces variations d’humidité entraînent des changements dimensionnels dans le bois, provoquant des gonflements et des rétractions. Une finition appropriée limite ces mouvements en formant une barrière protectrice contre les fluctuations de l’humidité. Les produits de finition élastiques, tels que ceux à base de résines acryliques ou polyuréthanes, permettent au bois de se dilater et de se contracter sans provoquer de fissures dans la couche de finition, maintenant ainsi l’intégrité structurelle des fenêtres.

L’étanchéité à l’air et à l’eau est essentielle pour prévenir les infiltrations et les dommages associés, comme la pourriture et les moisissures. Les finitions filmogènes, telles que les peintures et les vernis, créent une couche continue et imperméable qui empêche l’infiltration de l’eau et de l’air. Cette barrière protège non seulement le bois, mais améliore également l’efficacité énergétique de la fenêtre en réduisant les courants d’air et les pertes de chaleur. Les produits de finition semi-filmogènes et non filmogènes, tels que les lasures, offrent une protection supplémentaire en permettant au bois de respirer, ce qui est crucial pour l’évacuation de l’humidité interne.

Les produits de finition contiennent divers composants, chacun ayant un rôle spécifique dans la protection et l’amélioration des performances des fenêtres en bois. Les pigments sont utilisés pour protéger le bois contre les rayons UV, réduisant ainsi la dégradation photochimique. Les biocides, inclus dans certains produits, préviennent les attaques fongiques et insecticides, augmentant ainsi la durabilité du bois. Les agents hydrofuges, souvent présents dans les finitions non filmogènes, repoussent temporairement l’eau, empêchant son absorption excessive et les dommages associés. Ces composants peuvent être combinés dans des systèmes de finition multi-couches pour une protection optimale.

Les systèmes de finition peuvent être classés en filmogènes, semi-filmogènes et non filmogènes, chacun ayant des avantages spécifiques. Les systèmes filmogènes, tels que les peintures, offrent une protection maximale contre les intempéries et les infiltrations. Les systèmes semi-filmogènes, comme les lasures épaisses, offrent un équilibre entre protection et perméabilité, permettant au bois de respirer tout en offrant une barrière contre l’humidité. Les systèmes non filmogènes, comme les lasures fines, sont idéaux pour les bois peu exposés ou les zones nécessitant une respiration maximale du bois. Les techniques d’application, telles que la pulvérisation, le brossage et le roulage, doivent être choisies en fonction des spécificités du produit et de l’environnement d’application pour garantir une couverture uniforme et efficace.

Petit tableau récapitulatif

Pour mieux comprendre, voici un petit tableau récapitulatif :

Aspect Description
Stabilité dimensionnelle Réduction des mouvements du bois dus aux variations d’humidité et de température
Étanchéité à l’air et à l’eau Prévention des infiltrations et amélioration de l’efficacité énergétique
Composants des produits de finition Pigments pour la protection UV, biocides pour prévenir les attaques fongiques et insecticides, agents hydrofuges
Systèmes de finition Filmogènes, semi-filmogènes, non filmogènes
Techniques d’application Pulvérisation, brossage, roulage

Pour conclure notre sujet sur la durabilité des fenêtres bois

La durabilité des fenêtres en bois dépend en grande partie du traitement et de la finition appliqués (pensez-y si vous décidez de les rénover par exemple avec du double-vitrage). Une protection adéquate contre les rayons UV, une régulation efficace de l’humidité et une amélioration de la stabilité dimensionnelle sont des éléments clés pour assurer la longévité des fenêtres en bois. En choisissant des produits de finition adaptés et en respectant les bonnes pratiques d’application et d’entretien, il est possible de préserver la beauté naturelle et les performances des fenêtres en bois pendant de nombreuses années. Une attention particulière aux détails et un entretien régulier permettront de maintenir ces éléments essentiels en parfait état, contribuant ainsi à la valeur et à l’esthétique des bâtiments qu’ils ornent.